DRAGUER PAR TEXTO : VRAI OU FAUX?

DRAGUER PAR TEXTO : VRAI OU FAUX?

Découvrez comment faire bon usage des textos.

Capture d’écran 2015-05-05 à 08.15.39

Les techniques infaillibles pour draguer par texto

Beaucoup de sites ou de blogs offrent aux hommes une liste de conseils pour draguer par textos avec succès. Ce sont d’ailleurs les mêmes sites ou blogs qui vous proposent de maitriser toutes les « techniques imparables ou infaillibles ou même faciles ». Le plus souvent, elles sont 5, parfois 10, mais jamais 7, par superstition.

Quel que soit leur nombre, elles font de l’homme un super mécano : il suffit d’appliquer la notice, et après, on se retrouve avec un bolide aussi beau que celui de James Bond.

A bas la technique !

Malheureusement, vous commencez à le savoir si vous lisez mon blog : la séduction n’est pas une affaire de technique. Il n’y a rien à apprendre par cœur, ou dans les langues les plus obscures.

Et vous voulez connaître le pire (ou plutôt le mieux), dans l’histoire ?

#On ne drague pas par textos.

On peut séduire par textos

Cette croyance est très répandue chez les hommes, quelle que soit leur marque de caleçon. Elle est d’ailleurs liée à une autre croyance, encore plus répandue, selon laquelle « un homme qui a la tchatche met n’importe quelle fille dans son lit ». Pourtant, croyez-moi, en menant mon enquête, j’ai vu des hommes quasiment muets faire tomber les barrières des plus belles filles de la soirée (les barrières, et d’autres choses d’ailleurs…)

Faire de belles phrases était un atout pour vos grands-pères. Mais aujourd’hui, ce que les femmes recherchent avant tout, ce n’est pas une démonstration de la valeur d’un homme par la parole: c’est une relation. Une relation : un espace crée entre vous et elle, espace dans lequel elle se sent bien et elle vous sent bien. C’est aussi simple que cela.

Créer une relation passe par le corps !

Une relation, c’est aussi un espace « physique . Car Messieurs : il n’y a rien de plus charnel et physique qu’une relation de séduction. Ces petits gestes d’amour qui n’en paraissent pas (quand vous la frôlez, quand vous mettez votre main sur son épaule, l’air de rien ) , ces regards qu’on ne sait pas interpréter ( « est-ce qu’il me trouve belle ? » « Est-ce que je lui plais ? ») , ces sourires qui vous montrent sûr de vous, voilà ce qui fait une relation de séduction.

On ne frôle pas une femme par textos. Pas plus qu’on ne peut la regarder ou lui sourire. C’est la raison simple pour laquelle on ne peut pas séduire une femme par textos !

# Pour les timides : ne vous cachez pas derrière votre écran !

# Pour les beaux-parleurs : ne vous reposez pas sur vos simples capacités oratoires !

#Pour les littéraires : ne vous reposez pas sur vos simples capacités d’écriture !

# Pour tous les autres : ne considérez pas les textos comme un moyen de séduction.

Arrêtez de vous prendre la tête !

Vous ne le savez sans doute pas, mais les femmes sont souvent agacées par ces hommes qui tentent de les séduire par textos. Et vous le savez, dans ces cas là, elles sont très dures : elles se disent que vous êtes peureux (trop pour lui dire les choses en face), arrogant (vous êtes tellement content de vous connaître que vous êtes sûr de vos effets ), tout simplement paresseux ( trop pour l’inviter à un vrai rendez-vous), ou pire : que vous vous moquez d’elle.

Bref, abandonnez toute vélléité de textos en rafales, de déclarations ambigues, de « fuismoijetesuissuismoijetefuis » par smartphone interposés. Cela vous permettra d’ailleurs d’arrêter de vous prendre la tête ! (Ceci est l’un des messages clés de mon livre #dragueur.)

Comment « s’y prendre » par textos ?

 

Mais attention ! Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas envoyer de textos à votre dulcinée ! Les textos peuvent être très utiles pour répondre à un objectif : préparer le prochain rendez-vous, c’est à dire, faire en sorte de mettre du corps et du physique dans la relation !

Dans ce cas, faites simple. Si vous la quittez à l’instant, évitez le texto de débrief du genre «  c’était super de te voir etc… ». On n’est pas à la Star Academy. Evitez aussi d’appliquer la fameuse légende urbaine des « trois jours » pour la faire mariner telle une gambas. De même, l’usage abusif des « … » et des « lol » est à proscrire, pour des raisons évidentes de bon goût.

Un bon texto est un texto qui la fera sourire. Ici, pas de technique, juste deux étapes :

  1. Trouvez une introduction liée à un sujet que vous avez déjà abordé ensemble et qui montre que vous l’avez écoutée.
  2. Ajoutez une ouverture qui lui laisse la possibilité de vous répondre tout en n’étant pas trop directe pour ne pas sembler en demande.

Exemple :

« Bonjour Nora, alors bien rentrée ? Tu ne t’es finalement pas fait at- taquer par les FARCS ? » (ndla : ils avaient rigolé sur ce fait lorsqu’elle lui avait raconté qu’elle était allée en Colombie). « N’hésite pas à m’envoyer un SOS si besoin. »